pexels-jana-kukebal-6496462.jpg

Témoignage Accueil Familial

Natacha B.

Depuis combien de temps êtes-vous accueillant ?
Quelle était votre profession avant de devenir accueillant ? 

Je travaille en tant que Famille d’Accueil depuis maintenant 5 ans.

Avant j’étais aide-soignante dans un EHPAD

J’ai actuellement 3 personnes âgées chez moi, 90, 91, 92 ans. J’ai une dame, pas de pathologie particulière, l'autre dame à la maladie d’Alzheimer, et un monsieur qui a fait un infarctus parce qu'il ne peut plus rester tout seul.

Combien de personnes âgées hébergez-vous ?
Quels âges ont-ils ? 
Quelles pathologies ont-ils ?  

Pouvez-vous me raconter une journée type avec vos pensionnaires ? 

Le matin l’infirmière passe, elle fait les toilettes après on prend le petit déjeuner tous ensemble. Ensuite, je fais mes tâches ménagères. Après arrive le repas du midi où on mange tous ensemble. Après généralement ils vont faire la sieste. Et l’après-midi, ça dépend on fait des activités, des lotos, des journées jeux de société. Quand il fait beau, on fait des après-midi promenade. Après l’heure de goûter, l’infirmière repasse pour les mettre en pyjama, le soir arrive on mange de nouveau tous ensemble et ensuite ils vont se coucher. 
Chez moi, c’est l’infirmière qui s’occupe de la toilette des personnes âgées.

 

Là ça va un peu mieux, mais le plus dur, ça a été la période de confinement total en mars 2020. Pour les personnes âgées, c’était très compliqué, ils ne comprenaient pas cette histoire de virus. Mais bon là maintenant ça va mieux, les visites sont autorisées chez moi avec port du masque, etc. Maintenant ils peuvent voir leurs enfants.

On a fait beaucoup d’appels en visio, on tachait de palier au mieux les problèmes.

Comment vivez-vous la crise du Covid depuis les débuts avec vos pensionnaires ? 

On dit souvent que le métier d’accueillant, est un métier « passion », qu’en pensez-vous ? Qu’est ce qui vous plaît dans ce métier ? 

Ce qui me plaît, c’est de pouvoir m’occuper d’eux correctement, consacrer du temps tout en restant chez moi.

Dans un premier temps, on va les voir chez eux, ou à l’hôpital directement. Si c’est chez eux, je fais généralement une journée d’essai chez moi, c’est-à-dire qu’ils viennent passer la journée, ils mangent avec nous, ils voient comment ça se passe et malheureusement s’ils sont à l’hôpital ce n’est pas possible donc je vais les rencontrer et je leur explique comment se passe l’accueil chez moi. Et c’est eux qui décident s’ils veulent venir ou pas. La période d’essai c’est un mois sur le contrat. 

Comment s’est passé vos premières rencontres avec vos accueillis que Famillys vous a proposé ? 

En général toujours très bien, je n’ai jamais eu de problème.  À part avec cette famille sinon je m’entends toujours très bien avec elles.

Comment se passe vos relations avec les enfants des personnes âgées ?

Pensez-vous qu’une entreprise comme Famillys qui met en relation personnes âgées et Famille d’accueil et qui fait la promotion de l’accueil familial est positif ?

Je trouve ça très bien, Famillys me contacte régulièrement pour placer des personnes âgées chez moi. C’est très bien, ça permet de faire connaître l’accueil familial et c’est très bien.

Quel est le plus gros problème que vous pouvez, ou avez pu rencontrer dans votre métier ? 

Oui j’ai eu des problèmes avec une personne âgée, ça m'est arrivé qu’une seule fois. Un Mr qui était très insultant, très irrespectueux que je n’ai pas pu garder. Et un problème avec une famille, je m’entendais très bien avec la dame, mais pas du tout avec la famille parce que la famille faisait chez moi comme chez elle, c’est-à-dire qu’ils arrivaient chez moi sans frapper, ils se permettaient d’ouvrir le frigo.

pexels-jana-kukebal-6496462.jpg

"Je trouve ça très bien pour placer des personnes âgées chez moi. Ça permet de faire connaître l’accueil familial et c’est très bien."