• L'équipe de Famillys

Partir en vacances avec une personne âgée en perte d’autonomie


L’été est synonyme de vacances pour un grand nombre de français. Néanmoins, l’organisation d’un séjour peut s’avérer compliquée lorsqu’on accompagne au quotidien une personne âgée en perte d’autonomie. Est-il possible de partir avec son proche âgé et de continuer à bénéficier d’aide sur le lieu de vacances ? Qui peut s’occuper de notre proche lorsque l’on décide de partir en vacances ? Existe-t-il des séjours organisés pour personnes âgées ?


SOMMAIRE

Aide pour une personne âgée sur le lieu de vacances

Partir avec son proche âgé dépendant en vacances

Prise en charge de votre proche âgé pendant vos vacances lorsque vous êtes aidant

Existe-t-il des séjours organisés pour personnes âgées en perte d’autonomie ?


Aide pour une personne âgée sur le lieu de vacances


Si la personne âgée bénéficie de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie). Il est possible de bénéficier directement de vos aides sur votre lieu de vacances (France).

Afin de préparer au mieux votre séjour, il est important de se rapprocher du service APA de votre département actuel pour les informer de l’organisation de votre séjour dans un autre département ainsi que la demande d’une prise en charge similaire sur votre lieu de vacances.

Votre département déterminera si l’aide peut être conservée dans le département de vos vacances.


Vous trouverez l’annuaire des points d’informations locaux dédié aux personnes âgées

Il existe des entreprises proposant des services sur votre lieu de vacances :

Si vous avez besoin de recevoir des soins tout au long de votre séjour, vous pouvez contacter :

  • Un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) : ils peuvent intervenir à domicile sur prescription médical

Retrouvez l’annuaire des services d’aide et de soins à domicile

  • Un(e) infirmier(e) libéral(e)


Partir avec son proche âgé dépendant en vacances

Il est tout à fait possible de partir avec son proche âgé souffrant d’une perte d’autonomie dans des structures adaptées. Ces structures vous permettront de vous accorder un moment de repos tout en restant avec votre proche dépendant.

Par exemple, il existe des séjours :

  • Vacances répit Alzheimer

  • Vivre le répit en Famille : Site proposant des villages vacances adaptés pour personnes âgées et/ou handicapées proposant des prestations médicales et paramédicales réalisées par une équipe professionnelle dans les départements du 37, 39 et 49

Trouver un lieu de vacances adapté à l’accueil de personnes âgées ayant le label « Tourisme et Handicap»


Prise en charge de votre proche âgé pendant vos vacances lorsque vous êtes aidant


Lorsque vous êtes aidant, il est important de prendre du temps pour soi. Prendre des vacances pour un aidant peut être une source de stress, d’inquiétude, une impression d’abandon de votre proche âgé.

C’est pourquoi il existe plusieurs options afin de profiter pleinement des vacances pour un aidant.


Droit au répit

Depuis la loi ASV, la prise en considération des aidants familiaux est devenue primordiale, car cela demande de l’énergie et du temps pour les proches aidants. C’est pourquoi il est possible de bénéficier d’aide pour les prestations suivantes :

  • L’accueil de la personne âgée dans un accueil de jour ou de nuit

  • Un hébergement temporaire en établissement ou en accueil familial

  • Un relais à domicile

Afin de bénéficier de ces prestations, il faut que :

  • La personne âgée ou handicapée bénéficie de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie)

  • Il assure une présence ou une aide indispensable à la vie à domicile de leur proche

  • Il ne peut être remplacé pour assurer cette aide par une autre personne de l’entourage

L’aide s’élève dans la limite de à 509.76€ par an.

Ce montant peut permettre au proche aidant, de financer un accueil temporaire, de jour ou de nuit dans une famille d’accueil ou un établissement afin de prendre du repos.


Différents modes d’accueil familial

La solution de famille d’accueil peut s’adapter et donc répondre aux besoins du plus grand nombre.

L’accueil familial peut donc être une vraie solution pour les aidants familiaux qui ont besoin de souffler. Voici les différents modes d’accueil familial qui peuvent être intéressants pour les aidants :

  • L’accueil temporaire

L’accueil temporaire peut être intéressant pour une personne âgée qui vient de se faire hospitaliser et qui n’a pas récupéré toutes ces capacités physiques afin d’être totalement indépendante avant de retourner chez elle. Ce type d’accueil se fait sur une durée déterminée qui peut aller de quelques jours à quelques mois.


Cet accueil temporaire peut aussi permettre à un proche aidant de souffler pendant quelques jours, quelques semaines ou de pouvoir prendre des vacances.

Beaucoup d’aidants ne partent pas en vacances, car leur proche a besoin d’eux tout le temps. En laissant leur proche dans une famille d’accueil qui prendra soin de lui, l’aidant peut ainsi partir en vacances l’esprit libre. Une aide financière permet de payer en partie le coût de l’accueil familial.

  • L’accueil de jour

L’accueil de jour peut être réalisé en hébergement à la journée par une accueillante familiale qui va donc passer la journée avec la personne âgée pour stimuler ses capacités cognitives, physiques, etc… Cela permet d’éviter au maximum le sentiment d’isolement qui peut être ressenti par nos aînés.

Cette solution peut être intéressante pour les aidants qui travaillent et qui ne peuvent assister leurs proches dépendants qui auraient besoin d’être suivis et qui ont besoin d’une présence constante

  • L’accueil séquentiel

L’accueil séquentiel en famille d’accueil est par exemple quand la personne âgée va dans une famille d’accueil tous les mardis et jeudis ou un week-end sur deux. Ainsi, cela permet encore à l’aidant de pouvoir avoir du temps pour lui.


Plus récemment La Poste a mis en place un service payant « Veillez sur mes parents ». Le facteur peut faire jusqu’à 6 visites par semaine afin de continuer de prendre des nouvelles et rompre avec l’isolement.


Existe-t-il des séjours organisés pour personnes âgées en perte d’autonomie ?


Un objectif important pour ces séjours, rompre l’isolement des personnes âgées et continuer de créer du lien social. Certains organismes (cités ci-après) proposent aux personnes âgées de découvrir des lieux, de participer à des visites culturelles, de rencontrer de nouvelles personnes.

Ces séjours sont organisés et adaptés pour des personnes âgées.


Il existe les séjours « Séniors en Vacances », ils sont destinés pour un public de retraité de plus de 60 ans. Ils sont en partenariat avec l’Agence Nationale pour les Chèques Vacances. Ce programme a été mis en œuvre en 2007 et soutenu par le Secrétariat d’État au Tourisme.

Ils proposent des séjours de 7 jours (hors périodes estivales) dans toute la France en pension complète, avec excursions, activités, etc…


La personne âgée de plus de 60 ans peut bénéficier d’une participation de l’ANCV aux frais d’hébergement ainsi qu’une aide pouvant s’élever à 80% du coût du transport* (sous conditions*)

D’autres organismes sont présents pour proposer aux personnes âgées en perte d’autonomie de partir en vacances :

  • Handicap, car vacances (encadrement par une infirmière tout au long du séjour)

  • Certaines stations thermales proposent d’accueillir des personnes âgées accompagnées de leur aidant, les cures de « répit »


SOURCES


Tourisme Handicap

Gouv.fr

Essentiel Autonomie

Institus Amelis






0 commentaire

Posts similaires

Voir tout