Hébergez votre parent à domicile

Héberger un parent âgé chez soi semble être la solution la plus rassurante et adaptée pour les familles. En effet, la famille et le parent se sentent en sécurité, et pensent être plus à même de s’occuper de la personne âgée en question.

N’étant pas une décision à prendre à la légère, il est important de savoir exactement comment s’y prendre pour l’hébergement d’un aîné chez soi, car celui-ci nécessite d’accompagnement et de soin précis et ce, même-si la famille pense mieux le connaître que quiconque  

Il est donc possible d’accueillir, d’héberger son parent chez soi, mais voici le fonctionnement pour que l’hébergement se passe dans les meilleures conditions.

Image de Phil Hearing

Qu’est-ce que l’hébergement d’un parent chez soi ?

 

Comme l’indique son nom, il s’agit donc de l’accueil, de l’hébergement d’un parent à son domicile afin d’en prendre soin.

Afin que cette alternative se passe dans les meilleures conditions, il faut tout d’abord analyser les besoins de la personne âgée au vu de son degré d’autonomie (a-t-elle besoin d’infirmiers pour la toilette ? a-t-elle besoin d’un lit médicalisé ? etc.)

Le but n’est pas de surprotéger la personne âgée, mais de tout simplement l’accueillir dans un cadre familial et de l’accompagner dans sa lutte contre la solitude et ainsi de participer aux tâches de la vie quotidienne qu’on les familles tout simplement.

Avant de prendre la décision du choix d’hébergement du parent chez soi, il faut avertir l’entourage (frères, soeurs,...) afin de s’y mettre d’accord et de ne pas créer de conflit familiaux en cas de désaccord et de choix d’une autre alternative.

Y-a-t-il des avantages à cette alternative d’hébergement d’un parent à son domicile ?

En effet, des avantages fiscaux s’y prêtent à cette solution d’hébergement :

  • Si la personne âgée détient une carte d’invalidité, une majoration du nombre de parts lui sera donc attribuée (une part supplémentaire pour le calcul des impôts à conditions que la personne âgée soit rattachée à son membre de la famille qui l’héberge.

  • Une déduction du revenu imposable (d’un montant d’environ de 3 400€) au titre de pension alimentaire si le parent a 75 ans ou plus, et ce de manière permanente. La personne âgée en question n’est donc pas compté à la charge de son enfant qui l’héberge.

Sommes-nous considérés comme les salariés de nos parents ?

Pour le moment, aucun statut officiel ne reconnaît ce type d’accueil pour personnes âgées et la rémunération est inconnue également.

Cependant, il est possible d’être sous un statut d’aide à domicile pour les parent.

Si la personne âgée bénéficie de l’APA, la loi autorise le fait que son enfant soit considéré comme son salarié, et devra donc verser un salaire à condition que celle-ci soit conforme au plan d’aide lié à l’APA et soit justifiable auprès du conseil départemental.

Ce statut permettra à l’hébergé de cotiser pour sa retraite et de bénéficier également d’une protection sociale.

Il est bon de savoir que lorsque l’enfant devient le salarié du parent hébergé, qu’il se charge de toute la partie administrative relative à l’hébergement du parent chez soi : déclaration d’embauche à l’URSSAF, paiement des cotisations sociales, gestion de congés etc…

La famille d'accueil pour personnes âgées quand le maintien à domicile chez soit de son parent n'est plus tenable

Lorsque vous ne pouvez plus vous occupez de vos parents à votre domicile car leur état de santé se dégrade et que leur autonomie baisse, alors les familles d'accueil pour personnes âgées peuvent être la solution idéale pour qu'ils restent dans un cadre agréable. 

Voici des exemples de départements en France où nous pouvons vous aider à trouver une famille d'accueil pour personnes âgées mais nous avons des accueillants familiaux sur toute la France :

- Famille accueil personnes âgées Gironde

- Famille accueil personnes âgées Isère

- Famille accueil personnes âgées Hérault