Les Maisons partagées pour séniors

Qu’est-ce qu’une maison partagée ?

La Maison partagée repose sur le principe d’une colocation mais entre séniors

La Maison partagée est donc un lieu de vie (maison mitoyenne de plain-pied ou appartement) regroupant des personnes âgées plus ou moins autonomes, pouvant continuer à vivre comme ils le faisaient chez eux, mais cette fois-ci entourée d’autres personnes âgées. Cette solution est notamment connue pour les personnes âgées souffrant de solitude et souhaitant maintenir leur autonomie mais en communauté.

Il est bon de savoir que les colocations séniors ne sont pas des colocations médicalisées et ne conviennent pas aux personnes âgées à mobilité réduite.

Ce lieu de vie comprend donc des espaces communs (salon, salle à manger, cuisine...) et des espaces personnels qui sont en général les chambres et parfois les salles de bains si communicantes avec les chambres. L’accès à Internet est également mis à disposition, enfin tout a été pensé afin de permettre aux personnes en maison partagée de s’y sentir à leur aise et d’y résider en toute tranquillité.

 
Image de Phil Hearing

Quels sont les avantages de la Maison partagée ?

 

En effet, plusieurs avantages sont à prendre en considération pour cette alternative qu’est la maison partagée :

  • Financièrement avantageuse : La colocation reste une alternative moins coûteuse que le paiement d’un loyer seul lorsque celui-ci est relativement cher lorsqu’il se situe dans des grandes villes où les loyers sont généralement chers. De plus, d’autres frais mis à disposition dans la colocation sont allégés et reviennent à moins chers comme les factures par exemple, ou des abonnements de box, etc.

  • Rompre la solitude : Certaines personnes âgées ne supportent plus le fait de rester seul.e.s chez elles. Cette alternative leur permettra donc de rompre la solitude en partageant leur quotidien avec d’autres résidents de la colocation en question et de partager des moments chaleureux dans un cadre agréable.

  • Un sentiment de sécurité : En vivant en communauté, nous avons généralement ce sentiment de se sentir en sécurité, rassuré, comblé. Le fait de veiller les uns sur les autres peut être un gros atout pour cette solution d’hébergement pour personnes âgées autonomes.

  • Prolongation de l’autonomie : Rester actif, et maintenir le même rythme de vie que la personne âgée avait lorsqu’elle vivait chez elle seule.

  • Apaiser l’entourage : Il est toujours rassurant pour l’entourage de savoir son proche entouré de personne de sa génération et partageant des moments de la vie quotidienne ainsi que des activités divertissantes.

Combien coûte une maison partagée entre séniors ?

Concernant les tarifs d’une maison partagée, celle-ci dépend de plusieurs facteurs:

  1. La zone géographique : Comme mentionné précédemment, la colocation entre séniors peut être un peu plus élevée si celle-ci se trouve dans une grande ville où les loyers sont relativement chers (par exemple: Paris.)

  2. Le prestige de l’établissement : proposant des services de gardiennage et autres services.

  3. La taille du logement 

  4. Les services basiques qui sont obligatoires dans toutes les structures des établissements par exemple.

 

En général les tarifs d’une maison partagée se basent sur les mêmes tarifs que ceux proposé sur le marché de l'immobilier, par exemple le prix d’un logement T1 varierait entre 800€ et 1 300€ par mois, celui d’un T2 entre 1 000€ et 1 400€, celui d’un T4 entre 1 300€à 2 000 €.

Les tarifs des maisons partagées comprennent en grande partie les charges des services (charges de copropriété). Celles-ci incluent donc l’installation, l’entretien des espaces collectifs comme les jardins ou locaux communs. Le paiement de cette partie reste obligatoire même si les résidents n’utilisent pas ces espaces et/ou les diverses prestations proposées.

Cependant, ce tarif justifie les frais de services liés au bon fonctionnement de l’établissement en question: gardiennage, accès aux espaces communs libres…

Des aides sont-elles possibles en maisons partagées ?

En effet, la colocation entre séniors ouvre les droits d’aides au logement tel que :

  1. L’APL : Aide courante délivrée par la CAF. Cela dépendra du revenu que percevra la personne souhaitant intégrer la maison partagée.

  2. L’Allocation de Logement Social (ALS): Cette aide est attribuée aux personnes ne pouvant pas percevoir l’APL. Également délivrée par la CAF, celle-ci permettra à la personne de bénéficier d’une aide qui complètera son reste à charge.

La garantie Loca-Pass: La Loca-Pass est une garantie de paiement de loyer sur 18 mois en cas de problème de paiement du loyer. Si le parent rencontre des problèmes financiers, cette garantie l’aidera à avancer son paiement.

La famille d'accueil pour personnes âgées comme solution quand la maison partagée n'est plus possible

Les familles d’accueil pour personnes âgées offrent un cadre équivalent à celui des maisons partagées et permettent aux personnes âgées de continuer à vivre dans un cadre familial et chaleureux.  Il y a des familles d'accueil pour personnes âgées partout en France.

Famillys vous accompagne dans toutes les étapes pour que vous puissiez trouver la famille d'accueil pour personnes âgées idéale au plus proche de chez vous, voici des exemples de départements en France :

- Famille accueil personnes âgées Gironde

- Famille accueil personnes âgées Isère

- Famille accueil personnes âgées Hérault