Rechercher
  • L'équipe de Famillys

Les résidences séniors: une solution pour personnes âgées autonomes



Séniors dans une résidence séniors

Qu'est ce qu'une résidence séniors?


Les résidences séniors sont des résidences réservées aux personnes âgées de plus de 60 ans, seules ou en couple, et, éventuellement avec leur animal de compagnie si la résidence l’accepte. Il est possible de s’installer avec ses propres meubles. Il n’y a pas d’âge limite pour séjourner dans ces logements mais le sénior doit avoir une condition physique et mentale lui permettant d’habiter seul.

Les personnes âgées choisissant une résidence pour séniors le font généralement pour rompre avec l’isolement, anticiper une perte d’autonomie ou parce que leur logement n’est plus adapté à leurs besoins (trop grand, avec un étage, pourvu d’un jardin difficile à entretenir…).


Quelles activités sont proposées dans les résidences séniors ?


Afin de favoriser les interactions sociales entre les différents résidents, ces établissements proposent des animations qui sont toujours facultatives. La nature et la fréquence de ces activités diffère évidement d’une résidence pour séniors à une autre.

Voici quelques exemples d’animations possibles :

  • sorties culturelles, sportives…

  • jeux : de société, de cartes…

  • initiation à l’informatique…

  • activités artistiques : théâtre, chant, peinture…

Certains établissements proposent aussi des services, inclus ou non dans le loyer, comme un restaurant, une blanchisserie, une conciergerie ou de l’aide administrative. Ces services sont payants pour la plupart.


Quel est le coût moyen de ces résidences séniors ?


Globalement, ce coût est inférieur au tarif d'une maison de retraite mais plus important que le tarif d'une famille d'accueil pour personnes âgées.

Il peut varier de manière notable en fonction de la localisation de la résidence et des prestations qu’elle propose. D’une manière logique, le loyer dépend de la taille du logement, pouvant aller d’environ 900 € pour un studio jusqu’à 1 500 € pour un T3. De même, les charges locatives ont un coût variant entre 200 € et 600 €, selon le type d’appartement.



Quelles aides peuvent participer au financement d’un logement en résidence pour sénior ?


Plusieurs aides permettent, généralement sous conditions de ressources, de réduire le coût de l’hébergement :

  • APA (Allocation personnalisée d’autonomie) modulable selon la perte d’autonomie de la personne âgée tout en sachant qu'une personne évaluée GIR 1, GIR 2 OU GIR 3 ne peut pas intégrer une résidence séniors. Voici les montants de l'APA en 2022.

  • APL (Aide personnalisée au logement) versée par la CAF ou la MSA (Mutualité Sociale Agricole)

  • ALS (Aide au logement social) versée par la CAF ou la MSA, sous conditions, aux personnes ne bénéficiant ni de l’APL ni de l’ALF

  • ASPA (Allocation de solidarité aux personnes âgées) versée par les caisses de retraite

  • ASH (Aide sociale à l’hébergement) dépendant du Conseil départemental.


Les autres solutions d'hébergements pour personnes âges


Si la résidence sénior n'est pas adaptée à votre proche dépendant à cause de son état de santé ou à cause de ses envies et habitudes de vie, vous pouvez aussi vous renseigner sur les autres solutions d'hébergement pour personnes âgées:

- Familles d'accueil pour personnes âgées

- Ehpad

- Béguinage

- La maison partagée

- Le baluchonage


Les groupements de résidences séniors


Voici les plus grands groupements de résidences séniors:



couple de personnes âgées en résidence séniors

0 commentaire

Posts similaires

Voir tout