Rechercher
  • L'équipe de Famillys

Parkinson en famille d’accueil


Maladie Parkinson famille d'accueil

Une question présente chez plusieurs familles souhaitant placer leur parent en famille d’accueil: est-il possible pour une personne atteinte de la maladie de Parkison d’accéder à cette alternative ? Quels sont les avantages ? Et quelles sont les aides liées à cette maladie ?


La maladie de Parkinson est une maladie neurologique chronique dégénérative affectant le système nerveux central responsable de troubles comme des mouvements ralentis, des tremblements, de la rigidité puis des troubles cognitifs. La maladie de Parkinson est le second trouble cognitif le plus fréquent chez les personnes âgées après la maladie d’Alzheimer.


Retrouvez notre article sur les conditions d’acception d’une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer.



Pour une personne âgée atteinte de la maladie de Parkinson, il n’y pas de contre-indications concernant l’acception en accueil familial. Néanmoins, si le stade de la maladie est bien avancé la famille d’accueil peut faire le choix de ne pas prendre des personnes âgées atteintes de pathologies lourdes. Cela demandera par la suite une charge de travail bien plus importante pour l’accueillante.


SOMMAIRE


Avantages de l’accueil familial

Les aides liées à la maladie de Parkinson

Établissements



Avantages de l’accueil familial pour une personne atteinte de la maladie de Parkinson


Un cadre familial et chaleureux

Une des premières raisons qui nous vient lorsqu’on souhaite placer notre proche en famille d’accueil, c’est bien évidemment le cadre chaleureux que peut apporter cette solution. De nombreuses personnes âgées cherchent à retrouver une stabilité de vie de famille normale tout en étant bien encadrées et en sécurité.


Suivi médical

Dès que les personnes âgées entrent en Famille d’Accueil pour personnes âgées, elles sont vues par un médecin et un suivi médical est mis en place. La famille d’accueil pour personnes âgées prend les rendez-vous médicaux, elle peut être épaulée et aidée par les proches de la personne âgée s’ils souhaitent s’investir.


Familles professionnelles

Toutes les familles d'accueil pour personnes âgées sont suivies et contrôlées régulièrement par le département pour être sûres que les personnes âgées sont accueillies dans les meilleures conditions. Elles ont également toutes reçu une formation aux gestes de premiers secours, et elles doivent suivre des formations tout au long de leur exercice d’accueillant familial.


Stimulation

De nombreux accueillantes ont par le passé exercé un métier de service à la personne ( infirmier.e, aide-soignant.e, etc…) Ils ont donc une expérience et peuvent donc proposer des activités qui vont permettre aux personnes âgées de stimuler leurs facultés cognitives en leur proposant des exercices.


Un accueil personnalisé

Ce point est également un des plus importants évoqué par les proches des personnes âgées. Proposé un service personnalisé est primordial pour Famillys, cette alternative aux maisons de retraite pour que l’accueillante familial puisse créer un lien personnel avec ses accueillis et ainsi les mettre dans les meilleures conditions de vie.


Proximité

On sait tous qu’il est dur pour nos aînés d’être loin de leurs enfants et de leurs petits-enfants. Il existe des milliers de familles d’accueil en France réparties dans toutes les régions.


Les aides liées à la maladie de Parkinson


Concernant la prise en charge d’une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer, il en existe plusieurs :

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA)

Cette aide existe pour permettre à une personne d’au moins 60 ans de payer la totalité ou en partie les dépenses nécessaires liées à votre perte d’autonomie. Elle est versée par les services du département.


Les conditions de la perte d’autonomie sont :

  • Avoir besoin d’une personne tierce pour accomplir les actes de la vie courante (repas, toilette, etc…)

  • Relever d’un GIR de 1 à 4 ( 1 étant la perte autonomie la plus importante et 6 la plus faible)


Les aides à l’adaptation du logement (MDPH)

Cette aide participe à la prise en charge des travaux chez la personne atteinte de la maladie de Parkinson ou bien chez la famille d’accueil qui l’héberge


Prestation de compensation du handicap (PCH)

Cette aide se rapproche de celle de l’APA, elle existe pour fiancer les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes handicapées, qu’ils soient enfants ou adultes. Il est important de savoir que cette aide se demande avant 60 ans ou au plus tard à 75 ans si le handicap a été reconnu avant 60 ans.


Crédit d’impôt

Si vous engagez des dépenses au titre des services à la personne qui vous sont rendus à votre résidence principale ou secondaire située en France, propriétaire ou non, vous pouvez bien évidemment bénéficier d’un crédit d’impôt.

Pour l’accueil familial, ces dépenses sont éligibles au crédit d’impôt, car la personne accueillie devient l’employeur de sa famille d’accueil.

Retrouvez notre article complet sur le crédit d’impôt



Quelles sont les établissements pour personnes âgées atteintes de la maladie de Parkinson


Quels types d’établissements sont adaptés pour une personne atteinte de la maladie de Parkinson ? Il existe plusieurs solutions, néanmoins tous les établissements ne sont pas adaptés à recevoir toutes les pathologies lourdes.



EHPAD spécialisé Parkinson

En France, il existe à ce jour très peu d’établissements permettant à des personnes dépendantes d’être dans une unité dédiée aux malades de Parkinson selon le site FranceParkinson.

Selon l’association, il existe un établissement à l’Ydes (15) et à Saint-Agnan (89).


Accueil familial

Comme énoncé précédemment cette alternative aux différents établissements médicalisés peut être intéressante pour une personne âgée atteinte de la maladie de Parkinson. Cependant si le stade de la maladie est considéré trop avancé par l’accueillante familiale, elle peut faire le choix de refuser la personne. Il est préférable dans ce genre de configuration de privilégier un cadre 100% médicalisé pour s’assurer du bien-être et d’un bon suivi médical du patient.


Si vous souhaitez connaître plus en détails les conditions d’acceptions de votre proche en accueil familial, contactez-nous directement.






5 vues0 commentaire