Rechercher
  • L'équipe de Famillys

Les personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer en Famille d'Accueil



Comment savoir si notre parent est adapté aux familles d’accueil ?


Dans cet article nous allons expliquer toutes les modalités à l’acceptation d’une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer en Famille d’Accueil en prenant le temps d’expliquer les autres possibilités en fonction du stade avancé ou non de la maladie. Il est vrai que permettre à une personne âgée de continuer à vivre dans un environnement chaleureux peut lui permettre de contenir sa maladie.


Sommaire


La maladie d’Alzheimer et ses 7 stades

Quels types d’établissements pour une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer ?

Maintien à domicile

L’Accueil familial

Conditions d’admissions en Famille d'Accueil

Points positifs de l’accueil familial

La maison de retraite spécialisée Alzheimer


Maladie d’Alzheimer, qu’est-ce que c’est?


Rappelons rapidement que la maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative incurable à ce jour qui entraîne par la suite la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire. Cette maladie est l’une des plus fréquentes chez l’être humain. Son nom vient du médecin allemand Alois Alzheimer.


La maladie d’Alzheimer s’aggrave au fil du temps, les professionnels de la santé ont défini 7 stades importants à connaître, ces différents stades pourront peut-être vous aider à connaître où en est la maladie de votre proche. Bien évidemment, un conseil médical est fortement conseillé :


  • Stade 1 : Aucun problème de déficience

À ce jour, aucun trouble cognitif et de la mémoire ne sont à signaler lors d’un éventuel entretien


  • Stade 2 : Troubles cognitifs encore très légers

La personne commence à avoir quelques troubles de mémoire, oublie des mots dans ses phrases, oublie des objets, etc… Mais à ce stade rien d’alarmant au niveau des éventuels symptômes de démences cognitives qui pourraient être détectés par des médecins ou des proches.

  • Stade 3 : Troubles cognitifs légers

À ce stade de la maladie, les proches ou les médecins peuvent constater certains troubles cognitifs. Plusieurs difficultés peuvent être constatées à ce stade :

- Difficulté à trouver le bon mot ;

- Problèmes pour se souvenir des prénoms de personnes rencontrées récemment ;

- Oublier quelque chose juste après l’avoir lu ;

- Perdre des objets de valeurs, probablement les mettre à des endroits improbables ;

- Difficultés accrues à planifier ou à organiser

  • Stade 4 : Troubles cognitifs modérés

À ce stade, un examen approfondi médical est nécessaire et permet de déceler les symptômes importants de la maladie dans différents domaines :

- Oubli d’évènements ;

- Difficulté à résoudre des calculs mentaux ;

- Problèmes de réalisation des tâches quotidiennes (règlement des factures, préparation d’un dîner, etc…)

- Commence à oublier son propre passé, ses souvenirs s’amenuisent

- Saute d’humeur

  • Stade 5 : Troubles cognitifs moyennement sévères

Nous arrivons à un stade important de la maladie. On peut constater des troubles de mémoires récurrents et des problèmes de raisonnements : à ce stade avancé de la maladie, les personnes âgées sont :

- Incapable de se rappeler de leur propre adresse ou numéro de téléphone

- Désorientées sur le plan temporo-spatial

- Plus adaptés à choisir quels vêtements porter en fonction de la saison

Mais ils peuvent encore :

- Se souvenir d’évènements importants de leur vie

- Être encore autonome pour manger ou aller aux toilettes.

  • Stade 6 : Troubles cognitifs sévères

Comme dit précédemment, c’est une maladie neurodégénérative donc tous les symptômes vus précédemment vont continuer à s’aggraver au fil du temps. À ce stade, la personne âgée a besoin d’aide pour effectuer toutes les tâches quotidiennes.

Les différents symptômes sont :

- Ne plus se souvenir d’évènements récents de leur vie

- Ne plus se souvenir de leur passé

- Faire la différence entre des visages familiaux et inconnus (mais problèmes de mémoire des prénoms)

- Avoir besoin d’aide pour l’habillement

- Troubles du sommeil

- Souffrir d’incontinences urinaires ou fécales

- Modification de la personnalité ou du comportement, avoir des hallucinations, avoir des troubles obsessionnels compulsifs

- Tendance à errer sans but ou à se perdre

  • Stade 7 : Troubles cognitifs très sévères, phase terminale de la maladie

Au cours de cette dernière phase finale de la maladie, la personne âgée ne peut plus du tout interagir avec son entourage, avoir une conversation normale ou bien contrôler ses gestes. Elle peut notamment encore prononcer quelques mots ou phrases sans réelles logiques de propos. La personne devient totalement dépendante des soignants.


Source médecine : "Les 7 stades de la maladie d’Alzheimer"



Quels types d’établissements pour une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer ?


De nombreux établissements spécialisés ou non sont présents sur le territoire pour gérer au mieux les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer.


Maintien à domicile


Comme énoncé plus tôt, cette maladie progresse au fur et à mesure du temps. Il faut bien évidemment faire attention à son évolution mois après mois. Dans un premier temps, lorsque les symptômes ne sont pas encore très présents, il peut être conseillé de maintenir la personne âgée à domicile tout en lui procurant des aides à domiciles pour certaines tâches du quotidien (ménage, faire les courses, etc..) Pour s’assurer du bien être de la personne âgée. Cela peut être fait par un proche aidant, il sera présent pour soulager la personne au quotidien et ainsi voir les éventuelles évolutions de la maladie. Cette première solution permet à la personne âgée de ne pas être totalement chamboulée dans son quotidien et ainsi garder ses repères qu’elles pourraient perdre lors de l’évolution de la maladie.



Accueil familial pour les personnes âgées atteint de la maladie d’Alzheimer

Il est important de savoir que toutes les familles accueillantes sont agréées par les Conseils Départementaux. Proposer cette alternative à une personne âgée ayant la maladie d’Alzheimer peut être positif, car elle abordera ce changement de vie plus facilement au vu du service plus personnalisé et l’univers familial que peut proposer ce service encore peu connu. Une famille d’accueil peut accueillir jusqu’à 3 personnes maximum.

De plus, de nombreuses familles d’accueil ont acquis au cours de la carrière des compétences dans l’accueil de personnes atteint de troubles cognitifs important.


Conditions d’Accueil Familial


Néanmoins cette alternative n’est pas acceptée si la personne âgée à :

  1. Tendance à être violente envers les personnes aidantes, proches, etc...

  2. À tendance à fuguer (compliqué pour l’accueillant d’être aux aguets en permanence surtout la nuit)

  3. À des nuits trop agitées, afin de ne pas déranger les autres accueillis et l’accueillant familial

Le service que peut proposer l’accueil ne peut bien évidemment pas remplacer les maisons de retraite spécialisées quand la maladie est à un stade trop avancé.


Points positifs de l'accueil familial


Si votre proche ne rentre pas dans ces 3 conditions, l’accueil familial pourrait être une alternative très intéressante. Cette alternative pourrait permettre de simplifier le quotidien de la personne accueillie, se retrouver dans un espace chaleureux, familial est bénéfique pour le ralentissement de l’évolution de sa maladie.

Notons également que cette alternative est recommandée par l’association « France Alzheimer » pour les différents aspects positifs que nous allons énoncer.


De nombreux points positifs sont à mettre en avant quant à l’accueil d’une personne atteint de la maladie d’Alzheimer :


  • Un cadre chaleureux et humain

C’est sans doute la raison principale qui fait que les Familles d’Accueil sont si demandées. Cette solution permet aux personnes âgées de rester vivre dans un cadre familial au sein d’un logement "normal". En étant dans une Famille d’Accueil les personnes âgées se sentent valorisées et ont le sentiment de continuer à vivre une vie normale. Un emménagement en Famille d’Accueil est souvent mieux accepté et moins traumatisant. En plus, avant tout emménagement, une visite est organisée afin que vous puissiez rencontrer la Famille d’Accueil, voir la maison, l’environnement, la chambre de votre proche et afin de parler des détails de l’accueil avec la Famille d’Accueil ce qui permet une transition en douceur.

  • Non à l’isolement des personnes âgées

Un autre aspect important à prendre en compte, c’est lutter contre l’isolement des personnes âgées et notamment celle atteinte de la maladie d’Alzheimer. L’isolement pour ces personnes est un facteur aggravant de la maladie. Ils peuvent développer plus facilement des troubles cognitifs liés à ce manque d’interaction sociale. En Famille d’Accueil elle se retrouvera dans un cadre qu’elle connaît bien et avec lequel elle se sentira à l’aise.

  • Un accueil personnalisé

Il s’agit là d’un point aussi primordial de l’Accueil Familial. Les Familles d’Accueil, n’ayant le droit d’accueillir au maximum que 3 personnes âgées chez elle, peuvent s’occuper avec attention de chacun de leurs accueillis. Les familles d’accueil ont un lien particulier avec leurs accueillis, connaissant parfaitement leur désires et pouvant, par exemple, moduler les repas en fonction de leurs goûts.

  • Activités personnalisées

L’accueillant familial adaptera ses activités en fonction de la personne âgée. De nombreuses activités existent pour continuer à stimuler la mémoire, car il est important pour une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer de continuer à muscler sa mémoire afin de ralentir au maximum les symptômes néfastes.

  • Une solution de proximité

Avec 10000 familles réparties sur toute la France, il y a sûrement une famille proche de chez vous. La plupart des départements français ont une centaine de Familles d’Accueil en exercice. Inscrivez-vous sur notre site et nous vous dirons si des Familles d’Accueil sont proches de chez vous.

  • Une solution flexible

L’Accueil Familial est une solution flexible qui permet aux familles des accueillis de rendre visite à leurs proches régulièrement. Il vous est aussi possible de venir chercher votre proche pour une balade, un anniversaire ou autre évènement quand vous le souhaitez, il suffit de prévenir en avance la Famille d’Accueil afin que celle-ci s’organise. Il s’installe, en général, un rapport privilégié avec la Famille d’Accueil avec qui vous êtes en contact constant.

  • Des familles professionnelles

Le fait que cela soit appelé « Accueil Familial » pourrait faire penser que ce type d’hébergement n’est pas professionnel et réservé aux personnes âgées valides. Cela n’est pas du tout le cas, les familles d’accueil ont toutes reçu une formation et sont régulièrement contrôlées pour être sûr que l'accueil se passe dans de bonnes conditions. Beaucoup de familles d’accueil sont aussi d’ancien(nne)s aides soignant(e)s. Votre proche sera donc entre de bonnes mains dans une Famille d’Accueil.

  • Un coût plus faible

Le reste à charge après les déductions des aides de l’état est en moyenne de 1100 euros par mois. Prenons par exemple le cas d’une personne âgée en GIR 3: le coût brut de l’Accueil familial, charges salariales et patronales incluses est de 2200 euros.


Si vous souhaitez connaître rapidement quels types d’établissements peuvent correspondre au mieux à votre proche, on vous invite à aller sur le site Choix-senior.


Maisons de retraite spécialisées Alzheimer


Le choix de la maison de retraite spécialisée Alzheimer arrive dans la période où la personne âgée ne peut plus être maintenu à domicile, lorsque celle-ci commence à présenter des symptômes importants de la maladie. Bien évidemment, un conseil de votre médecin est fortement recommandé pour vos prises de décisions.


Il faut savoir qu’année après année, les maisons de retraite accueillent de plus en plus les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. 55% en accueillait en 2003 alors qu’actuellement plus de 74% des établissements proposent de les accueillir. (source)


La maison de retraite peut être considérée comme une source de sécurité par la famille. Dans de nombreuses maisons de retraite, ils proposent maintenant plusieurs activités thérapeutiques qui vont permettre aux patients de continuer à stimuler leur mémoire sensorielle comme la musicothérapie, art-thérapie, atelier de cuisine, etc…


Toutes ces activités que peuvent proposer certains EHPAD ou maisons de retraite spécialisées permettront un léger ralentissement de la maladie, du déclin cognitif et ainsi essayer d’apporter au maximum un bien-être pour la personne âgée.

15 vues0 commentaire