Rechercher
  • L'équipe de Famillys

Autonomie et équipement : comment rendre sa maison plus sûre ?

Pour de nombreuses personnes, les problèmes d'autonomie peuvent changer leur façon de vivre au quotidien, même dans des lieux aussi familiers que leur maison. En fait, une demeure peut rapidement devenir un espace rempli d'obstacles lorsque de nouveaux handicaps affectent nos vies. Les escaliers, les salles de bain, les poignées de porte et certaines surfaces sont soudainement dangereux et il peut être difficile d'essayer de s'adapter. Heureusement, plusieurs solutions existent pour améliorer votre autonomie chez vous. Elles peuvent améliorer la sécurité, créer du confort et permettre une vie plus autonome.



Mettre en place un monte-escalier

En cas de mobilité réduite, avoir une maison de plain-pied est la situation idéale. Cependant, cela n'est pas toujours possible. Heureusement, si vous trouvez que les escaliers sont une contrainte, vous pouvez envisager d'installer un monte-escalier. Les monte-escaliers sont disponibles dans une grande variété de styles, il y a par exemple un modèle tournant, un monte-escalier pour fauteuil roulant, etc.

Ils peuvent être installés comme une modification permanente de votre maison, ou ils peuvent être des solutions lors de vos déplacements, comme un monte-escalier portable. Les monte-escaliers rendent les édifices à étage accessibles et plus sûrs pour les personnes à mobilité réduite.


Installer des rampes d'accès

En ce qui concerne l'accessibilité à la maison, la première considération est la sécurité, le confort et la facilité avec laquelle les personnes qui y vivent peuvent entrer et sortir. Pour les fauteuils roulants, les déambulateurs et les autres appareils de mobilité, les marches constituent un gros problème. En vue d'y remédier, l'installation d'une rampe d'accès est l'une des meilleures options.

Cette dernière facilite la mobilité au sein d'une demeure, à l'intérieur comme à l’extérieur. Une rampe d'accès est pratique pour franchir des marches, des trottoirs, ou encore des seuils de porte. Il est à noter qu'elle est déclinée en différents modèles (fixes et amovibles) pour répondre au mieux aux besoins de chacun.


Aménager votre salle de bain

L'hygiène personnelle peut être une question très sensible pour les personnes à mobilité réduite. Cependant, procéder à quelques changements mineurs permet de leur redonner davantage d'indépendance. Il est notamment conseillé de faire en sorte que la salle de bain soit plus accessible.

Dans cette optique, différents critères sont à prendre en considération. Il convient de :

• faire en sorte qu'il y ait suffisamment d'espaces pour circuler,

• d'installer des barres d'appui,

• d'ajouter un siège de douche (fixe ou mobile),

• de mettre en place des équipements à hauteur réglementée,

• d'avoir une robinetterie facile à utiliser.


Essayez les équipements utilisant l'activation vocale

Lorsque la dextérité et la mobilité sont des problèmes, vous pouvez également envisager de supprimer complètement les interrupteurs manuels de votre domicile. À la place, il est intéressant de vous orienter vers les systèmes de technologie de maison intelligente qui sont de plus en plus courants (et abordables).

Il est par exemple envisageable d'utiliser des systèmes à commande vocale pour contrôler les lumières, la température, la sécurité à domicile et même la diffusion de musique ainsi que la télévision. Les appareils connectés incluent même les sèche-linges et lave-linges, les pommeaux de douches, et les réfrigérateurs connectés. Par ailleurs, avec certains dispositifs, il est possible de programmer des routines, ce qui améliorera davantage le confort des habitants d'une maison.


0 commentaire