TOUT SAVOIR SUR LES FAMILLES D’ACCUEIL

Les Familles d’accueil sont une solution d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes.

Les personnes âgées vivent sous le toit de l’accueillant en contrepartie d’une rétribution financière. L'accueil familial est une solution sûre, chaleureuse et économique.

Qu’est-ce qu’une famille d’accueil pour personnes âgées ?

 

Les Familles d’accueil sont des Familles agréées. Cela signifie qu’elles ont suivi des formations et qu’elles sont régulièrement contrôlées pour s’assurer du sérieux de l’accueil.

Ces familles d’accueil permettent aux personnes âgées qui ne peuvent plus vivre seules chez elles en raison d’une perte d’autonomie de vivre dans un cadre chaleureux tout en étant accompagné et encadré en permanence. Les Familles d’Accueil reçoivent aussi des personnes âgées dépendantes qui ne veulent plus vivre seules et permettent de lutter contre la solitude et l’isolement.

Afin que cette alternative soit la plus personnalisée possible pour les personnes âgées, la famille d’accueil ne peut accueillir que jusqu’à 3 personnes en même temps (4 si un couple est accueilli). Cela permet aux accueillants de répondre aux besoins de chacun dans les meilleures conditions et d’avoir du temps à consacrer à chaque accueilli pour les accompagner dans tous les gestes de la vie quotidienne (repas, aide à l’habillage, toilette etc)

 

Plusieurs types d’accueils sont possibles afin de répondre aux besoins spécifiques de chacun :  

  • Permanent (de jour et de nuit de façon continue)

  • Temporaire : pour une durée déterminée en amont

  • Séquentiel : seulement le week-end ou certains jours de la semaine 

  • De jour : la personne âgée rentre dormir chez elle ou chez un proche tous les jours


 

Où sont situées les Familles d’Accueil ?

Les Familles d’Accueil sont environ 10000 sur toute la France,

elles sont donc présentes dans toutes les régions et sont une

solution de proximité permettant d’avoir son proche près de chez soi. 

 

Puis-je rendre visite à mon proche en Famille d’accueil ?

Vous pouvez rendre visite à votre proche quand vous le souhaitez.

Il suffit de prévenir la Famille d’Accueil en avance afin d’annoncer

votre venue. De même, vous pouvez sortir votre proche pour une

balade, un repas de famille ou même pour plusieurs jours si vous

le souhaitez. 

 

Qui peut emménager en Famille d’Accueil ?

Les Familles d’Accueil peuvent accueillir des personnes âgées avec différentes pathologies.

Les seuls cas pour lesquels les Familles d’Accueil ne sont pas recommandées sont :

  • Les personnes âgées qui ont un besoin permanent de soins médicaux

  • Les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer et qui montrent soit de la violence ou qui tentent de fuguer. Ici, l’accueil n’est pas recommandé pour la sécurité de la personne âgée et de la Famille d’Accueil

 

Si vous souhaitez voir si l’Accueil Familial est une solution envisageable pour votre proche, vous pouvez remplir le questionnaire sur notre site partenaire Choix Senior. En 3 minutes, vous saurez quelles sont les meilleures solutions d’hébergement pour votre proche.

 

Quel est le coût de l’Accueil Familial ? 

Le reste à charge est le coût de l’Accueil Familial moins les aides et subventions auxquelles ont le droit les personnes âgées.

 

Le coût pour vivre en Famille d’Accueil se décompose de la façon suivante :

- L'indemnité pour service rendu : il s’agit du salaire qui est versé à la Famille d’Accueil tous les mois. Le salaire brut charges incluses est entre 1300 et 1500 euros par mois

- L'indemnité de logement : c’est le loyer versé à la Famille d’Accueil. L’indemnité moyenne constatée est de 200 euros par mois.

- Les frais d’entretien : ils comprennent la nourriture, les produits d’hygiènes et tous les autres produits de la vie quotidienne. Ces frais d’entretien sont calculés en MG (Minimum Garanti) et doivent être compris entre 2 et 5 MG. Famillys recommande 4 ou 5 MG soit un coût d’environ 500 euros par mois.

- Les sujétions particulières : ce surcoût est justifié par la disponibilité supplémentaire demandée à un Accueillant du fait d’un plus haut niveau de dépendance de l’Accueilli.  

 

Le coût brut avant les aides est donc d’environ 2200 euros.

Après les aides, le reste à charge moyen constaté est de 1100 euros par mois 

 

Quelles sont les aides pour les personnes âgées en Famille d’Accueil ?

 

Il y a plusieurs aides qui permettent de réduire le coût de

l’Accueil Familial :

 

- Le crédit d’impôt qui permet de déduire 50% de l'indemnité

pour service rendu et des sujétions particulières. Ce crédit

d’impôt est plafonné à 500 euros par mois. Si vous n’êtes pas

imposable, cette somme vous sera versée sur votre compte en

deux tranches : une en janvier et une en septembre

- L’APA qui est l’Allocation Personnalisée d’Autonomie. Le montant

de l’APA est fixé en fonction du degré d’autonomie de chaque

personne âgée et de ses revenus. Pour définir ce degré

d’autonomie, les services sociaux utilisent la Grille Aggir.

Vous trouverez ici un article que nous avons consacré à cette grille Aggir. 

 

À ces aides, peuvent aussi s’ajouter d’autres aides en fonction des revenues :

- L’ASH

- Les APL

 

En moyenne et après déduction de ces aides, le reste à charge est de 1100 euros par mois.

 

 

Quels sont les avantages de l’Accueil Familial ?

  • Un cadre familial et chaleureux : Le départ de son domicile est souvent une étape compliquée et traumatisante pour les personnes âgées. Un emménagement en Accueil Familial est souvent mieux accepté par les personnes âgées qui y retrouvent un cocon chaleureux.

  • Stimulation: Les familles proposent différentes activités à leurs résidents afin de les stimuler physiquement et cognitivement.

  • Proximité : On sait tous qu’il est dur pour nos aînés d’être loin de leurs enfants et de leurs petits-enfants. Il existe des milliers de familles d’accueils en France répartis dans toutes les régions. Inscrivez-vous sur notre site et notre conseiller vous dira où se trouvent les familles les plus proches de chez vous.

  • Un accueil personnalisé : Cela est un point primordial de l’accueil familial. Les accueillants n’ayant le droit d’accueillir au maximum que 3 personnes en même temps chez eux, peuvent s’occuper de leurs résidents avec attention. Connaître leurs goûts et leurs habitudes permet aux accueillants de faire sentir les accueillis dans un milieu chaleureux et agréable à vivre.

  • Le prix : L’alternative économique pour les familles, en moyenne le reste à charge d’un hébergement dans une famille d’accueil est de 1100€ par mois après la déduction des aides.

  • Familles professionnelles : Toutes les familles sont suivies et contrôlées régulièrement par le département pour être sûr que les personnes âgées sont accueillies dans les meilleures conditions. Elles ont également toutes reçu une formation aux gestes de premiers secours, et elles doivent suivre des formations tout au long de leur exercice d’accueillant familial. De nombreuses familles ont exercé le métier d’aides-soignant(e)s auparavant.

 

Quelles sont les étapes pour emménager en Famille d’Accueil ?

Nous savons que les recherches de solution pour son parent peuvent être compliquées et peuvent engendrer beaucoup de stress. Nous avons donc établi un parcours en 5 étapes pour organiser l’emménagement de votre proche dans la Famille d’Accueil idéale.

 

Etape 1 : Inscription (gratuite)

Vous vous inscrivez sur notre site internet afin qu’un de nos conseillers puisse vous rappeler.

 

Etape 2 : Entretien avec le conseiller

Sous 48 h, un conseiller vous appellera et répondra à toutes vos questions que vous pourriez avoir sur les familles d’accueil. Lors de cet entretien, notre conseiller pourra aussi vous dire si l’Accueil Familial est une solution envisageable pour votre proche en fonction de son état de santé. 

 

Etape 3 : Dossier d’inscription

Vous recevrez à la suite de cet appel un dossier d’inscription. Une fois celui-ci rempli, nous allons contacter l’ensemble des familles d’accueil se trouvant dans votre zone géographique afin de vérifier leurs disponibilités. Sous 7 jours, vous recevrez les contacts des différentes familles d’accueil qui ont de la place de disponible et qui peuvent accueillir votre proche en fonction de ses besoins.

Les frais dossier s’élèvent à 99€ et vous sont intégralement remboursés si nous ne trouvons pas de famille disponible.

 

Etape 4 : Rencontre avec la famille d’accueil

Vous contactez par téléphone dans un premier temps ces familles d’accueil disponibles. Si votre rendez-vous téléphonique avec la famille d’accueil se passe bien, vous allez rencontrer ces familles directement chez elles. Cela vous permettra de choisir la famille d’accueil idéale pour votre proche en fonction de la localisation, de l’environnement, de la maison, de la chambre et surtout des affinités avec la Famille d’Accueil.

La meilleure solution est d’y aller avec la personne âgée afin de connaître son ressenti concernant son futur chez soi. Cela permet aussi de faire un premier pas vers l’acceptation d’un départ de leur domicile qui peut être compliqué à accepter.

 

Etape 5 : Emménagement

Après avoir sélectionné la famille qui vous plaît, Famillys s’occupe de l’emménagement de votre proche.

Famillys peut aussi vous aider dans toutes les démarches administratives : rédaction du contrat d'entrée, inscription à l’URSAFF, rédaction des fiches de paie mensuelles ainsi que l'accompagnement dans les demandes d’aides afin que le coût soit le plus bas possible pour vous.

N’hésitez pas à nous contacter, Famillys est là pour rendre encore plus simple l’accessibilité de nos aînés en famille d’accueil.

Pour vous enregistrer et être rappelé gratuitement, allez sur la page www.famillys.fr/contact et entrez vos informations

 

 

Quelles sont les démarches administratives à réaliser ?

Il y a trois étapes importantes : la rédaction et la signature

du contrat de gré-à-gré, l’inscription à l’URSAFF et la rédaction

des fiches de paie mensuelles et les demandes d’aides :

Le contrat de gré à gré, qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’une personne âgée est accueillie au sein de sa famille

d’accueil, il faudra signer un contrat de gré à gré entre les deux

parties. Ce contrat permet aux deux parties de se mettre d’accord

sur les différents termes du contrat qui les lie. La personne âgée

devient alors, le particulier-employeur de l’accueillant. Ce contrat

doit être signé au plus tard le jour de l’arrivée de l’accueilli dans

sa famille d’accueil.

Dans ce contrat, vous trouverez les mentions suivantes :

  • La temporalité de votre accueil (temporaire, complet …)

  • Informations concernant l’accueillant

  • Informations concernant l’accueilli

  • Les obligations matérielles de l’accueillant familial (le logement, les repas, l’entretien)

  • Les obligations de l’accueillant auprès de l’accueilli (participation à la vie familiale, développement des activités sociales, son autonomie…)

  • Obligation de la personne accueillie et/ou représentant (respect de vie familiale de l’accueillant)

  • Les obligations légales pour les deux parties (souscrire à un contrat d’assurance)

  • Conditions financières de l’accueil (rémunération journalière des services rendus, indemnité de congé, le salaire de l’accueillant etc…)

  • Remplacement en cas d’absence de l’accueillant

  • La durée de période probatoire

  • Modification de contrat (rupture, dénonciation)

  • Suivi social et médico-social de la personne accueillie

 

Famillys se charge de rédiger ce contrat afin de soulager les Accueillants et la famille des accueillis.

 

L’inscription à l’URSAFF

Il s’agit là aussi d’une étape obligatoire. Votre proche, en entrant en Famille d’Accueil devient l’employeur de celle-ci. Il faut donc l’enregistrer à l’URSAFF et rédiger chaque mois une fiche de paie qui reprendra les différents éléments. (indemnités pour services rendus, indemnités d’entretiens, sujétions particulières …)

L’URSAFF prélèvera tous les mois les cotisations sociales et patronales sur le compte de votre proche. (ces coûts sont inclus dans le calcul et sont compris dans le reste à charge moyen de 1100 euros par mois)

 

Les demandes d’aide

En fonction du niveau de dépendance et des revenues de votre proche, celui-ci aura le droit ou non à certaines aides.

 

Pour toutes ces démarches administratives, Famillys vous guidera afin que le coût de l’Accueil Familial soit le plus bas pour vous et votre proche et que vous n’ayez pas à vous soucier de tout cela. Pour commencer les démarches dans le but que votre proche emménage en Famille d'Accueil, inscrivez-vous ci-dessous et un de nos conseillers vous rappellera 

 

Pour les futures Familles d’Accueil

Comment devenir accueillant familial ?

Pour devenir accueillant, il faut dans un premier temps obtenir l’agrément d’accueillant familial auprès des services de votre département. Cet agrément à une validité de 5 ans, renouvelable. Voici les conditions à remplir :

 

Conditions d’un logement décent à l’accueil familial :

  • Chambre de 9m² au minimum (16m² pour un couple) pour 1 personne avec une fenêtre donnant sur l’extérieur

  • La chambre doit se trouver à proximité d’une salle d’eau et de toilettes.

  • Les personnes accueillies doivent avoir accès à toutes les salles communes. (salon, cuisine…)

 

Conditions de l’accueillant familial :

  • Proposition de remplacement lorsque vous prenez des congés

  • Suivre une formation aux gestes de secourisme et être titulaire du PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1)

  • Acceptation du suivi médico-social des personnes âgées

Les étapes de la demande d’agrément

Il vous faudra adresser une lettre au président du conseil départemental de votre département (courrier recommandé avec avis de réception).

Cette demande comprendra :

  • La composition précise de votre foyer (nombre de pièces, mètre carré…)

  • Votre projet d’accueil (vos motivations)

  • Le nombre de personnes âgées que vous souhaitez accueillir

  • Le mode d’accueil que vous souhaitez faire (temps complet, partiel, accueil de jour ou de nuit, permanent, temporaire ou séquentiel)

 

Ensuite, vous recevrez un dossier comprenant un formulaire de demande d’agrément et la liste des différentes pièces à fournir.

 

Le suivi de votre dossier comprend :

  • Un entretien avec vous (éventuellement les personnes qui vous remplaceront lorsque vous serez en congé ainsi que les personnes de votre domicile)

  • Une évaluation médicale sera réalisée par le médecin du département afin d’évaluer l’accueillant, il peut également y avoir une évaluation psychologique.

  • Une visite à domicile sera effectuée afin de s’assurer que votre logement est décent à l’accueil familial (voir ci-dessus), ainsi qu’une évaluation de vos motivations et de votre projet d’accueil.

  • Vérification du casier judiciaire de toutes les personnes majeures de votre domicile

 

Décision:

Après lecture de votre dossier, de l’entretien et de la visite de votre domicile, les différents services en charge de votre dossier disposent de 4 mois pour finaliser votre demande. Sans réponse de leur part au-delà de ce délai, l'agrément est considéré comme accordé.

Pour un agrément accordé, vous recevrez toutes les informations en lien avec vos droits et vos devoirs en tant qu’accueillant familial. (Nombre d’accueillis maximum, la temporalité de l’accueil, la date d’octroi et d’échéance de l’agrément)

Lorsque vous recevez une réponse négative, vous devez respecter un délai de 1 an minimum pour effectuer une nouvelle demande d’agrément.

 

 

Les premiers pas en tant qu’accueillant

Comme énoncé précédemment, l’accueillant doit suivre une formation aux gestes de premiers secours et être titulaire du PSC1. Cette formation est à suivre en continue tout au long de l’activité d’accueillant familiale.

Il vous faudra maintenant trouver des personnes âgées à accueillir à votre domicile. Famillys peut vous aider à vous mettre en relation avec des personnes âgées qui recherchent une Famille d’Accueil dans votre zone géographique. Pour cela, inscrivez-vous gratuitement au réseau Famillys sur cette page : https://www.famillys.fr/accueillants-familiaux

Un conseiller vous appellera pour connaître le profil des personnes que vous souhaitez recevoir et nous vous mettrons rapidement en relation avec des personnes âgées pour organiser une rencontre et si celle-ci se passe bien un emménagement.

 

Quelle est la rémunération d’une famille d’accueil ?

En moyenne, l’accueillant est rémunéré environ 1250€ par mois net par personne accueillie.

 

Voici un exemple de salaire touché par une de nos familles d’accueil en Gironde

Le montant que la Famille d’Accueil perçoit en fin de mois est de 1810 euros décomposés de la manière suivante :

  • L’indemnité pour service rendu (3 SMIC horaires par jour) = 734 euros

  • Indemnité 10% congés payés = 73 euros

  • Les sujétions particulières (1 SMIC horaire par jour) = 244 euros

  • Les frais d’entretien (5 MG) = 556 euros

  • L'indemnité de logement = 200 euros

 

Si nous excluons les 556 euros des frais d’entretien qui sont des dépenses pour la nourriture et les produits d’hygiènes, nous pouvons estimer que l'Accueillant familial touche un salaire net de 1250 euros net par mois et par accueilli.

Son salaire sera donc de 2500 euros en ayant deux accueillis et de 3750 euros en ayant trois accueillis, mais au prix de nombreux efforts pour s’occuper de trois personnes à temps plein.

Si vous avez d’autres questions sur l’Accueil Familial, n’hésitez pas à fouiller dans notre blog où vous trouverez plein d’autres informations qui peuvent vous intéresser. N’hésitez pas à vous inscrire sur notre site pour faire partie du réseau Famillys. Cela est gratuit et nous vous mettrons en relation avec des personnes âgées à la recherche de familles d’accueil

Explication des différents éléments de la rétribution des Familles d’Accueil 

  • Indemnités journalières des services rendus

Il est fixé librement par l’accueillant dans son contrat, il doit correspondre au minimum à 2.5 fois le montant du Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance Horaire (SMIC horaire : 10.25€ début janvier 2021). Ces indemnités représentent la part la plus importante du salaire de l’accueillant.

  • Indemnités de congés payés

Elles sont calculées à partir de la base des indemnités journalières des services rendus, elle est versée mensuellement et s’élève à 10% du montant de la rémunération mensuelle.

  • Indemnité d’entretien

Cela représente l’ensemble des besoins correspondant aux frais occasionnés pour l’accueil de la personne accueillie (alimentation, électricité, chauffage…). Son montant doit être compris entre 2 et 5 fois le minimum garanti (MG), soit 3.65€ à 18.25€ par jour.

  • Indemnité de logement :

Cette indemnité est proportionnelle à la taille et à la qualité des pièces mises à disposition de la personne accueillie. Le montant de l’indemnité prend en compte les éléments de confort mis à disposition pour l’accueilli ainsi que le prix moyen au mètre carré de la zone géographique où se trouve le domicile. Sachez que le Règlement départemental d'aides sociales (RDAS) dispose d’un droit de contrôler sur le montant de cette indemnité.

  • Indemnités pour sujétions particulières :

Ces indemnités sont évaluées selon le degré d’invalidité et du niveau de dépendance de la personne âgée. Plus la personne accueillie sera dépendante plus ces indemnités seront élevées. Le montant est déterminé par la RDAS, depuis janvier 2021 il s’étend entre 0.37 et 1.47 fois le montant du SMIC horaire, soit une indemnité journalière comprise en 3.8€ et 15.06€.

 

Les avantages et inconvénients d’être accueillant familial

On dit souvent que le travail d’accueillant familial est un travail-passion. C’est une profession qui est très prenante mais aussi très enrichissante.

Avantages :

  • Exercer son activité professionnelle directement à domicile

  • Travailler à votre rythme (l’organisation de vos journées comme vous le souhaitez en fonction des besoins des personnes accueillies).

  • Une rémunération vous donnant le droit à une couverture sociale

  • L’accès à un soutient médico-social.

  • Permet d’exercer une seconde carrière en complément d’un métier que vous avez exercé auparavant en tant qu’aide à domicile, aide-soignant(e).

Inconvénients :

  • Sécurisation des revenus en cas d’hospitalisation voire de décès de l’accueilli. L’accueillant ne bénéficie pas d’assurance chômage.

  • Solution encore peu connue donc il peut être compliqué dans certains départements de trouver des accueillis

  • Charge de travail importante si l’accueillant accueil 3 personnes en même temps chez lui.

 

Comment trouver des personnes âgées à accueillir ?

 

Il vous suffit de vous inscrire directement sur notre site, c’est totalement gratuit.

N’hésitez pas à vous inscrire directement, nous vous recontacterons par la suite dans les plus brefs délais.

https://www.famillys.fr/accueillants-familiaux

Nous espérons que cette page vous aura fourni toutes les explications nécessaires sur les Familles d'Accueil. Afin de nous aider à faire connaître cette solution au plus grand nombre, merci de partager cette page sur les réseaux sociaux !

Voici quelques sites pour plus d'informations:

https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/changer-de-logement/vivre-en-accueil-familial/vivre-en-accueil-familial

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15240

https://www.aide-sociale.fr/accueillant-familial-personne-agee/

L'équipe de Famillys

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En soumettant ce formulaire vous acceptez que nous utilisions vos coordonnées pour vous recontacter

L'article vous a plu ? Partagez-le ou notez-le !

Pas topPas assez d'informationsBienGénial!Fantastique :)